Mali

Élevage de poulets

Après un séjour de plusieurs années en Belgique, Mamadou est retourné dans son pays d'origine, le Mali, lorsque son père est décédé.

Mamadou est arrivé en 2010 en Belgique et a fait une demande de protection internationale. Pendant son séjour chez nous, il a suivi des cours de langues et une formation de soudeur. Lorsque son père est décédé au Mali, Mamadou a choisi de retourner dans son pays d'origine. Il a pris contact avec le guichet de retour de Fedasil à Bruxelles. Avec l'aide d'un collaborateur de l'OIM, Mamadou a regardé aux opportunités envisageables une fois rentré au pays.

Élevage de poulets

Fin 2015, Mamadou est arrivé à Bamako. Il souhaitait y ouvrir un élevage de poulets avec l'aide de l'OIM. Ceci lui semblait être un bon choix car c'est une activité qu'il pouvait déjà commencer avec des moyens limités et que celle-ci lui procurerait rapidement des revenus. De plus, sa famille avait de l'expérience dans le secteur de sorte qu’il pouvait également impliquer des proches dans le projet.

En plus de son élevage de poulets, Mamadou souhaitait aussi mettre en pratique ses connaissances de soudeur. Il a investi dans du matériel afin de pouvoir louer ses services. Ceci lui a permis de combiner les deux jobs. Il pouvait ainsi acquérir de l'expérience comme soudeur dans l'espoir de pouvoir s'y consacrer entièrement après un certain temps.

Entreprise familiale

Deux ans après son retour, son élevage de poulets fournit du travail à plusieurs membres de sa famille. Mamadou travaille toujours en tant que soudeur sur des chantiers. Il n'a pas pu élargir son entreprise jusqu'à présent mais il y pense toujours. Rentrer en Europe ne fait pas partie de ses projets mais il espère y envoyer plus tard ses enfants pour qu'ils puissent étudier.

 

Source: OIM