Copyright IOM 2019
Maroc

Vendeur dans les souks de Marrakech

Hicham est venu en Belgique où il a finalement atterri dans l’illégalité. Après une période difficile, il est retourné au Maroc avec le soutien de l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM).

Hicham est un jeune homme originaire de Marrakech, au Maroc, où il était vendeur de vêtements dans les souks. Il est arrivé en Belgique en 2017 avec un visa touristique.

En Belgique, Hicham n’a pas introduit de demande d’asile et s’est fait aider par sa communauté. Mais il n’a pas fallu longtemps avant qu’il ressente les difficultés de la vie dans l’illégalité : il a vécu à la rue pendant toute une période et connu plusieurs problèmes de santé. Après avoir appris le décès de son père, il a décidé de rentrer définitivement au Maroc. Pour cela, il s’est adressé à l’OIM.

Un soutien additionnel

Hicham est retourné au Maroc un peu plus d’un an après son arrivée en Belgique. À Marrakech, il ne s’est pas retrouvé seul : sa famille était là pour l’accueillir.

Même s’il n’avait pas demandé l’asile en Belgique, Fedasil a proposé à Hicham un soutien pour se réintégrer au pays. Le programme de retour volontaire prévoit en effet une aide complémentaire pour les personnes considérées comme vulnérables. Avec ce soutien, il a pu couvrir les premiers frais de location d’un local dans les souks de Marrakech pour pouvoir y vendre des vêtements.

Quelques mois après, l’OIM a réalisé une visite de suivi. Hicham a toujours son local dans les souks et fait tourner son magasin indépendamment. Mais il s’est vite avéré que les charges de loyer pesaient énormément sur son revenu mensuel et qu’il ne s’en sortait pas. Pour cette raison, l’OIM Maroc a décidé de lui octroyer un soutien additionnel afin qu’il achète de la marchandise supplémentaire, lui laissant plus de marge pour payer son loyer. Avec ce soutien, l’OIM désire stabiliser la situation d’Hicham.

 

Source : OIM